Avertir le modérateur

19/06/2012

Ségolène Royal: héroïne de roman de gare!

ser.jpg

Elle nous aura tout fait la Ségo!

En 1981, le jour de l’investiture de François Mitterrand - ses demandes pressantes pour avoir un poste - totalement indécent.

La première femme politique française à peopoliser ses enfants avec une photo (Paris Match - on n’y croit pas) à la maternité.

Son passage à l’éducation nationale: elle a donné un tel rôle aux parents qu’au sein de l’école nous sommes passés de l’enfant au chœur du système scolaire au système des parents rois - elle qui fut avocatE, n’a-t-elle pas demandé aux rectorats de livrer les dossiers personnels des enseignants pour faire la chasse aux pédophiles sans aucun contrôle judiciaire mais sur des « on dit »!

A propos d’avocat - devenue présidente de région du Poitou, elle licencie sans autre forme de procès ses secrétaires ce qui lui valut d’être poursuivie devant les Prud’hommes.

2007 - échec au second tour devant Nicolas Sarkozy après avoir fait une crise lors du débat télévisé- moi Présidente, je m’énerve!!

Elle veut prendre en main le PS, explosée en vol par Martine!

Les primaires du PS, elle a ce score extraordinaire de 7% - ancienne candidate elle fait 7%!

Tout politique sensé aurait réfléchi eh bien non - elle annonce qu’elle sera au perchoir et oublie qu’il faut être élue députéE - alors on évite de se présenter devant les militants de la Rochelle, un diktat parisien, la désigne candidate!

Falorni homme de terrain, chef de la section PS évincé!

Il résiste et la mange: 37% des voix et elle nous fait une crise de pleureuse - on ne l’aime pas et cerise sur le gâteau, on invoque un tweet (certes maladroit) de la compagne actuelle du Président.

Va-t-on en rester là? Non, elle aurait un destin national et elle devrait avoir un poste digne de son destin!!

On croit rêver - dans les bons souvenirs, souvenez-vous de cette scène extraordinaire de « bêtitude » où sur la scène d’un théâtre, ayant pour coach, un producteur de cinéma, elle esquissait des pas de danse!!

Voilà Ségolène!! Sans commentaires - 

Elle a gravement porté atteinte à l’image de marque de la Femme en politique, assistée de groupies totalement « allumées » _ Ségo out!!

 

Blaise

 

27/10/2008

Ecoparc : est-ce d’actualité ?

ps.jpg

Que l’on soit à la tête d’une ville, d’un département, d’une région, de l’Etat, il faut gouverner au quotidien et pour l’avenir. Il semblerait, si l’on prend comme référence le Courrier Picard, que Jean-François Vasseur serait en train de mettre un projet d’Ecoparc.

 

Est-ce réaliste, raisonnable, d’actualité ?

 

Les amiénois et en particulier les jeunes des quartiers les plus défavorisés étaient très en attente de la venue de la gauche au pouvoir et espéraient beaucoup pour des solutions immédiates et concrètes pour améliorer leur situation.

 

Le problème des français et donc des amiénois est de se nourrir, se loger et donc d’avoir des revenus.

La zone industrielle « historique » à savoir la zone au Nord de la ville ne va guère bien !

 

Goodyear – de nombreuses incertitudes règnent sur l’emploi. Amiens se « désindustrialise ». Gilles de Robien voyait dans le tertiaire, la solution à tous les problèmes : cette analyse était certainement imparfaite et notamment les centres d’appels n’offrent pas des garanties absolues.

 

De là à vouloir monter une « usine à gaz » sur le phénomène de mode des industries pour les énergies durables et certainement aussi un leurre.

 

Sept mois de présence à Amiens, rien de concret, rien de palpable de la part des socialistes.

Quand les amiénois vont-ils avoir le sentiment que les nouveaux élus vont jouer un rôle positif pour eux ?

 

Paroles, paroles… beaucoup s’impatientent, les réunions publiques sont agitées, les professionnels proches des jeunes des quartiers sont préoccupés !

 

Que d’espoirs déçus !!!

 

Blaise.

 

Devinette: une sur la photo pourrait être au PS à Amiens?

09/06/2008

Demailly : entre débats participatifs et grand ménage de printemps !

1072374038.jpg

Gilles Demailly semble avoir quelques difficultés à marquer son territoire.

Il met en place des débats participatifs dont l’issue paraît très incertaine : le bus, le tramway, Etouvie.

Sa communication est très limitée, dans un tel cas, tous les bruits circulent. Il se dit que les relations entre les élus et le personnel municipal seraient très mauvaises, que Gilles Demailly a le plus grand mal à constituer ses équipes – ces arrivées massives de cadres de  l’université semblent confirmer cette impression.

Une espèce de chasse aux sorcières se mettrait en place.
 

Vu de l’extérieur, sans éléments précis, Gilles Demailly apparaît comme ayant les mêmes défauts que Ségolène Royal : on n’a pas d’idées, on va en demander à travers les débats participatifs, on a des relations conflictuelles avec les personnels.

Peut-être un coup de blues de printemps pluvieux mais j’ai le sentiment que certains amiénois se posent la question de savoir s’ils ont fait « le bon choix » ?

Si la situation ne bouge pas, ne se clarifie pas rapidement, des électeurs de Gilles vont regretter Gilou !

Blaise.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu