Avertir le modérateur

14/04/2009

Tout, tout, vous saurez tout sur le Modem à Amiens.

fbmod.jpg

Tout, tout, vous saurez tout sur le Modem à Amiens.

 Nous avions promis à Madame Yanick Leflot-Savain de lui écrire une contribution sur le Modem à Amiens. Voilà chose faite, nous avons bien écrit son nom, le fond de l’article – ce n’est pas certain qu’elle va aimer quoique !

Le Modem a été créé à Amiens comme dans beaucoup de villes à la hâte – François Bayrou ayant fait un bon score aux élections présidentielles, il a attiré un bon nombre de français qui sont des primo-adhérents.

La révolution orange ! (ce fut plus Orangina, ils ont secoué mais jamais décollé la pulpe, ni aux législatives, ni aux municipales).

Il avait apporté quelque chose de nouveau, le mépris injustifié de Gilles de Robien à son encontre, avait mobilisé aussi des troupes – un ami de trente ans ! Il a été gonflé le Gilou sur ce coup là.

Malheureusement, les gens de bonne volonté ne sont pas toujours des « vedettes » - évidement s’inscrire au Modem quand on veut faire carrière, c’est plus attractif que le PS ou l’UMP où les postes sont déjà distribués.

Alors une cohorte de vieux renards à la recherche d’une place est arrivée.

Certains noms font sourire sur les listes !

François Bayrou qui est une bête politique a un défaut majeur, il n’a jamais su s’entourer de bons collaborateurs, toujours la crainte d’être grillé par un autre – voir au plan national le nombre de gens de valeur évinçaient car ils pouvaient paraître dangereux ! Madame Blog en a subi les conséquences et elle est partie pleurer chez Ségo.

Yanick Leflot-Savain a été élue tête de liste aux municipales, pourquoi pas mais ses chances étaient infimes face aux deux tracteurs (pas celui de François) mais des deux Gilles.

Aujourd’hui France Mathieu est tête de liste aux européennes, elle est inconnu du grand public, sa seule qualité, elle est fidèle à François Bayrou.

Combien d’adhérents encore dans la Somme ? Le Modem veut jouer le renouveau, tee-shirt orange, vente de livres sur les marchés etc.ils font parfois potaches attardés.

Voilà à grand trait le Modem à Amiens, alors ceux qui sont un peu au dessus de la masse participent directement aux commissions à Paris où sont inscrits sur le site du Modem. De plus, il faut être riche pour être au Modem (pas pour le coût de l’adhésion) mais tous les déplacements sont à la charge des adhérents.

Une espèce de gout d’orange amer !

Blaise.

 

19/03/2008

Suite aux municipales : message au Modem d’Amiens.

0ced5efae49feda178ff30f786e1cb21.jpg

Le Modem à Amiens a fait 6% - score sans grand éclat mais par bonté d’esprit, on dira logique : Gilles de Robien a été un grand pourfendeur de modémistes, la tête de liste et ses colistiers étaient peu connus, les moyens logistiques et les moyens en personnes semblaient assez faibles, les moyens financiers certainement aussi limités.

Cet épisode étant passé, le Modem doit rebondir.

Le Modem étant un parti centriste voire central (cf. François Bayrou), les modémistes amiénois devraient suggérer au nouveau maire de travailler avec lui, non pas dans le cadre du Conseil municipal (pas un seul élu !!) mais de colloques, forums organisés par la Ville et ouverts à tous y compris au Modem !

Une nouvelle manière pour les deux de créer une nouvelle gouvernance !

Puisque l’on est dans le changement pourquoi pas tenter ce type de nouvelle démocratie locale ?

Sandrine.

 

PS : (si on peut dire) Gilles de Robien dixit le Courrier Picard resterait quelques temps le « chef de l’opposition municipale » alors qu’il avait clairement déclaré, le soir des élections, je quitte la vie politique amiénoise ! Il change sans arrêt d’avis cet homme là ! Gilou réveille toi !! Tu n’arriveras pas à sauver tes copains !!

10:31 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : municipales, amiens, modem

29/02/2008

François Bayrou et ses bédouins amiénois.

110c612b8dab64e4d2b44e46f2939858.jpgAujourd’hui, dans le Courrier Picard, mauvaise pioche pour le Modem.

Un article sur Olivier Mira (candidat aux législatives à 7%) qui a été remercié par Gilles de Robien, pour ne pas avoir « le profil pour travailler en équipe » et un autre article avec une photo de Madame Yanick Leflot-Savain (tête de liste aux municipales sur une liste 100% Modem).

Mira démontre la position très inconfortable du Modem aux élections municipales et il paraît logique que Gilles de Robien lui ai signifié son congé. 

Quant à Madame Leflot, elle reconnaît avoir pour objectif 5% (c'est-à-dire l’impossibilité d’être au second tour – il faut 10% des votants) – elle démontre aussi avec ses tulipes Orange et son casque de chantier, que depuis que le ridicule ne tue plus !!

Est-ce sérieux ? Est-ce raisonnable ?

Le Modem est face à une situation particulière à Amiens (ville de tradition centriste) avec Gilles de Robien.

Il y avait un choix à faire, par rapport à lui. Le Modem estimait qu’il y avait une possibilité de s’associer avec lui, en faisant fi des problèmes nationaux (conflit Bayrou-de Robien) ou au contraire, le Modem pensait que la politique de de Robien n’était plus souhaitable pour Amiens et un accord devait être trouvé avec Gilles Demailly.

Cette liste « indépendante » a 5%, c’est un suicide pour l’avenir du Modem à Amiens!

Les électeurs qui ont voté François Bayrou ne peuvent en aucun cas se retrouver dans cette liste.

Heureusement, beaucoup d’électeurs de François Bayrou ne confondent pas Bayrou et le Modem.

Gilles de Robien doit bien rigoler de cette situation, les modémistes amiénois ont fait exactement se qu’il pense sur le Modem depuis de nombreux mois !

Blaise.

12:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (27) | Tags : bayrou, modem, municipales, amiens

26/02/2008

Que fera le Modem au second tour des municipales à Amiens ?

095426eb4280c6e89391bb1fe28bd102.jpg

Un sondage fixait à 5% le score du Modem à Amiens.

Je ne sais, s’il existe de nouveaux sondages ?

La liste Modem est peu enthousiasmante mais je veux bien consentir à voter Modem, pour montrer que ce mouvement existe et doit se développer au local et au national.

Une condition : que Madame Leflot-Savain dise pour qui elle appellera à voter au second tour.

Il n’est pas certain que le Modem franchisse la barre des 10%, donc d’être présent au second – second tour où en tout état de cause je ne voterai pas pour cette liste.

Si, elle annonce clairement ses intentions et désigne une liste, je veux bien tenter l’expérience sinon je vote directement Gilles Demailly !

A elle de voir !

Je pense ne pas être la seule dans cet état d’esprit.

Sandrine.

Ce billet partisan n’engage que Sandrine et non le blog.

08:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : modem, amiens, municipales

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu