Avertir le modérateur

02/05/2008

Gilles Demailly où êtes-vous ?

947564522.jpg

Voilà presque deux mois que le maire d’Amiens est élu, avec un beau score. Président d’Amiens-Métropole, il a donc tous les pouvoirs.

 

De plus, il est dans un environnement local favorable avec la région et le conseil général qui sont de gauche.

 

Je suis conscient qu’il ne peut tout faire en un mois, qu’il doit reprendre les dossiers.

Par contre, peu de choses transparaissent sur ses priorités ou son équipe « rapprochée. »

Qui est directeur de son cabinet ? Qui va remplacer Bacro ?

Sans attendre des coups médiatiques stériles, on peut se poser la question de savoir ses objectifs immédiats.

Certes, il faut donner du temps au temps comme disait le grand Tonton mais un peu plus de communication ne serait pas superflue !

Le JDA est toujours égal à lui-même, le site de la ville d’Amiens continue à faire état des grands projets de gilles de Robien !

Je ne veux pas être critique, impatient mais Gilles donnez-nous de vos nouvelles !!

Blaise.

Rien à voir directement avec cet article mais Mai 68 ne plaît pas, quelques étudiants colleurs d’affiches de Mai 68 ont été arrêtés. Je ne suis pas un fervent du collage sauvage, mais il semblerait des quelques affiches que j’ai vues en ville qu’ils ont collé des « copies » des affiches de Mai 68- il semblerait aussi que l’esprit « potache » ne soit plus de rigueur en 2008 !!!

23:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : demailly, maire, amiens

21/03/2008

Gilles Demailly à Amiens joue son avenir politique avec la composition de son équipe !

80b59d2cb40f43cce81aba6bafe68699.jpg

Gilles Demailly en faisant choix de certaines personnalités prenait un risque pour les élections notamment avec des vieux routiers trop connus des amiénois comme les Cosserat, Cardon, Goffinon, Lec, Leroy…

Il a d’ailleurs été contraint de faire des réajustements de dernière minute, en annonçant qu’aucun conseiller ayant été élu avant 1989 ne pourrait prétendre à un poste d’adjoint.

Cette mise au point a certainement porté ses fruits, l’élection a gommé ces problèmes.

Pour l’avenir et sa gouvernance, il va lui falloir mettre en pratique, ces principes.

Deux exemples montrent que la partie n’est pas gagnée :

Le premier accro, le premier adjoint Etienne Desjonquères: il est présenté comme apolitique et se serait sa « garantie », il semblerait qu’il aurait été membre ou proche ou dans la mouvance de la LCR !

Le responsable de la culture, le successeur de Fred Thorel serait, aux dernières nouvelles, Alain David, plasticien. Faire choix d’un artiste local comme responsable de la culture  est une erreur politique – c’est prendre le risque d’une gouvernance clanique.

C’est créer, dans l’esprit des amiénois des doutes sur son indépendance, par rapport à ceux qu’il côtoie, on peut craindre la politique « des copains-coquins ».

Parmi les reproches formaient contre Gilles de Robien, c’est de donner une impression de manque de clarté sur certains dossiers et un esprit de clan. 

Alors un clan de gauche ou un clan de droite, c’est toujours un clan et donc une atteinte à la démocratie !

En découvrant, le « gouvernement amiénois », il est à craindre que quelques surprises de ce genre se présentent.

Soyons vigilants et exigeants !!

Blaise.

20/03/2008

Municipales à Amiens : Gilles Demailly maire dès vendredi.

378eaa0e19b5c6aae0f0ebd74f63fc22.jpg

Gilles Demailly prendra ses fonctions lors du Conseil municipal de ce vendredi 21 mars 2008 à 18h.

En l’état trois certitudes :

Gilles Demailly sera élu maire, Gilles de Robien sera chef de l’opposition,  Etienne Dejonquères sera le premier adjoint.

L’ordre du jour est sommaire mais très important :

 

1 – Installation du Conseil Municipal.

2 – Désignation des Secrétaires de séance.

3 – Election du Maire.

4 – Election des Adjoints.

Après, il y a tout ce qui concerne Amiens métropole.

Un seul souhait car il y va de l’avenir de Gilles Demailly mais surtout de la ville d’Amiens, qu’il choisisse les bonnes personnes.

Etienne Dejonquères est un choix interpellant – le critère de candidat « apolitique » paraît être un critère « obscur » !

Blaise.

Au Conseil général, Manable président, Francis Lec, premier vice-président.

Merci de mettre dans vos favoris le site car les élections étant moins d’actualités, les moteurs référencent moins.

17:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : municipales, amiens, demailly, maire

17/03/2008

Lettre ouverte à Gilles Demailly, maire d’Amiens.

49fba6988dc3434d818d4aa501047e0e.jpg

Monsieur le Maire,

Nous vous adressons nos plus vives félicitations pour votre brillante élection et vous souhaitons bonne chance pour la réussite de votre équipe et le devenir de notre ville.

Votre tâche sera difficile car il vous faudra assurer et assumer la jonction entre les projets en cours et ceux que vous souhaitez mettre en œuvre.

 

La « machine ville » doit continuer de tourner quelque soit le conducteur !

Nous nous permettons de vous faire quelques suggestions et lancer le débat sur quelques points :

Ø     il est très important que vous n’oubliez jamais que vous êtes le maire de tous les amiénoises et amiénois, que vous n’ayez en aucune circonstance une attitude clanique et que vous sachiez garder un contact direct avec vos administrés.

Ø     Continuez à aller acheter votre pain et vos journaux car les entourages ont vite fait d’isoler un maire. Si vous ne rencontrez pas les habitants en dehors des réunions de quartiers ou visites protocolaires, vous serez vite déconnecté de la réalité. Voyez comme vos prédécesseurs : de Robien, Lamps, Vast ont été isolés !

Ø     Constituer une équipe, ce n’est pas forcément constituer une équipe de « copains politiques », seules les compétences, l’honnêteté et la loyauté doivent être retenues – sinon les luttes d’influences font passer les intérêts particuliers avant l’intérêt général.

Ø     Gardez ou optez pour un mode de vie qui ne vous coupe pas du public, allez au cinéma, au théâtre, au restaurant – être prés du public c’est aussi une grande partie de votre mission.

Ø     Refusez l’influence des mammouths du PS (ou d’ailleurs), ils ne pensent qu’à leurs carrières et leurs « cartes électorales ».

Ø     Ecartez de votre chemin le clientélisme électoral, les associations piques assiettes – c’est fou ce qu’un nouveau maire peut avoir de nouveaux amis à la recherche de quelques avantages ! Très vite, ils deviennent des « amis de trente ans. » Gilles de Robien en a fait la triste expérience !

Ø     En un mot, soyez et restez vous-même.

Avec les salutations respectueuses de trois blogueurs.

(Lisez notre blog, des commentaires peuvent vous être utiles.)

Blaise – Lafleur - Sandrine

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu