Avertir le modérateur

26/02/2009

Quand la politique s’en va, il nous reste la culture !

Il y a un an, je mettais beaucoup d’articles sur Demailly, je n’étais pas séduit, mais Gilou me fatiguait, les modémistes me décevaient, enfin entre pleins de maux il fallait choisir  le moindre !

 

(Pour les modémistes : bravo les gars, Mathieux patronne de la région et Corinne Lepage pour diriger les Européennes dans la région NO, c’est du billard – qui a volé, a volé l’orange !!)

 

On a évoqué les déçus du socialisme, là remplacer un de Robien par un Demailly !! Un Gilles ne vaut pas un autre Gilles ! .

 

Il est vrai que peut-on lui reprocher ? Rien, il fait si peu de choses, entouré par une équipe que l’on n’en voudrait pas dans les Branquignoles (extra les branquignoles) enfin..

lam.jpg

Comme je suis dans la séquence Radio Nostalgie, René Carouge est mort, cela me fait penser à René Lamps, deux René, deux communistes à la française, on finira par les regretter ces vieux communistes-réalistes qui ont bien dirigé notre Ville ou ses environs.

Tiens, il paraît que nous allons devenir T’chti, si Dany Boon partage ses 26 millions d’euros pourquoi pas !

Enfin, vous avez bien compris que la politique me fatigue, un président agitateur d’idées, un maire si calme et si peu agité, enfin…

Puis les mammouths du PS toujours là…

bona.jpg

Alors aujourd’hui, on parlera un peu culture.

L’Oral et Hardy à la MCA : un Jacques Bonnaffé d’exception sur des textes de Jean-Pierre Vergheggen, un poète belge qui aime et connaît bien notre langue, notre poésie. Un spectacle non lucchinnien, Jacques Bonnafé ne va pas chercher les poètes français classiques, le Vehreggen ne se trouve pas dans le Lagarde et Michard mais ça décoiffe. Jacques tu reviens quand tu veux.

 

exp.jpg

« Ce qui demeure est le futur » à la MCA : jusqu’au 3 mai 2009 et c’est gratuit, le musée de Picardie, en travaux sorte ses réserves, à voir sans réserves.. On n'aura pas eu la « succursale » du Louvres mais on aura peut-être de bonnes collaborations entre le musée et la MCA. Pour les vieux, l’exposition Masson, il  a 40 ans…souvenirs, souvenirs.

Vos commentaires sont les bienvenus, car sur le culturel, on vous entend peu…

J’allais oublier, le Zénith c’est une merveille, que du monde 46.000 personnes en 19 spectacles ? On est loin des 26 millions de Dany !!

Blaise

 

15/02/2008

Gilles Demailly, un universitaire à la mairie d’Amiens ?

0257bb3da026bcaaa228deb7112782d1.jpg

Maurice Vaast était un industriel, René Lamps un professeur des collèges, Gilles de Robien un courtier en assurances, nous pourrions avoir un universitaire comme maire, en la personne de Gilles Demailly.

La soixantaine, il fut président de l’université de Picardie et il est professeur de chimie à la faculté d’Amiens.

C’est donc un scientifique, je veux dire des sciences dures – qui serait à la tête de notre ville.

Au delà de sa personnalité, je ne le connais pas, enfin pas suffisamment pour exprimer une appréciation pertinente, le fait qu’il soit universitaire peut être  intéressant.

Un universitaire est de fait pluridisciplinaire : c’est quelqu’un qui de par sa formation capte les informations, les analyse et forge sa religion.

Un universitaire se doit d’avoir une vision prospective des dossiers – en cela Gilles Demailly dont beaucoup de gens s’accordent çà dire qu’il est un brillant universitaire, pourrait être un bon maire.

En l’état, reste à connaître son équipe et on verra.

Je profite de ce post pour rappeler que nous avons de grands universitaires à Amiens souvent mal connus des amiénois, car ils ont souvent un grand savoir-faire mais par contre peu de faire-savoir.

S’il est élu maire d’Amiens cela donnera peut-être un coup de projecteur sur tous les universitaires !

Blaise.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu