Avertir le modérateur

26/09/2008

Culturellement Vôtre!

zeext2.JPG

Tel est le titre du JDA pour évoquer la politique culturelle d’Alain DAVID et plus globalement d’Amiens-Métropole.

 

Rien de bien original, aide aux associations culturelles locales, tentatives de mettre en place des résidences d’artistes.

 

Les grands projets culturels où sont –ils ?

[Quand on visionne la séance du conseil municipal de ce jeudi, entre les bavards en dehors du sujet, ceux qui ne savent pas dire deux mots, ceux qui ne comprennent pas ce qu’ils disent et le maire qui n’a toujours pas acquis la procédure pour le conseil !!! on comprend mieux les choses !!]

 Le JDA consacre peu de place à la Maison de la Culture, trop belle saison, pour en parler ?

 

Ce matin dans le Courrier Picard, grande surprise : Armande Parra (Nuits d’artistes)  et Philippe Tassart (Ginger) ont une vision très pessimiste  sur l’avenir du Zénith !

 

J’ai toujours été contre un Zénith à Amiens : les vrais fans de variétés, je pense à ceux qui aiment Johnny etc. sont toujours allés le voir à Paris où il y avait une structure de scène intransportable dans ses tournées de province – certains fans vont à Lille, Paris, Rouen.

Pris dans ce triangle, comment un Zénith peut vivre à Amiens, sans parler, même au temps du projet du pouvoir d’achat faible des amiénois, alors aujourd’hui ? et demain ?

Il n’y a pas sur Amiens un nombre suffisant d’organisateurs de spectacles pour faire vivre la structure

 

Les Zénith vivent avant tout des colloques, conventions, congrès qui viendra en faire à Amiens et jusqu’au dernières nouvelles Mégacité avait cette mission ?

 

Nous sommes un certain nombre à penser que le Zénith était une erreur.

 

Aujourd’hui, lire dans le Courrier Picard et sous réserves de mauvaises interprétations dudit journal que ces deux organisateurs de spectacles sur Amiens ne sont plus très chauds sur le projet, « c’est un scandale » comme disait Georges Marchais.

 

Si Gilles de Robien a lancé l’idée du Zénith qui après a été managée par Foucault et Mézin, c’est bien par ce qu’il recevait des demandes pressentes desdits organisateurs. Ils affirmaient que pour  faire venir un artiste à Mégacité, il fallait monter et démonter à chaque fois les gradins, la scène et toute la technique lumière et son et qu’il y avait des surcoûts importants. Ils alléguaient que bons nombres d’artistes refusés de venir à Amiens car il n’y avait pas de salle avec un confort satisfaisant au niveau loges, acoustique etc.

Madame Parra n’était-elle pas des « amis de Gilles de Robien » ? Vous me direz que l’on est toujours trahi que par ses amis !

 

La réalité (enfin peut-être) : les organisateurs d’Amiens ne possèdent pas dans leurs catalogues des artistes qui ont la capacité de remplir le Zénith… le coût de la salle de location de la salle doit être conséquent (ils ne pensaient quand même pas trouver une salle équipée en fauteuils avec une structure technique de la dernière génération pour 1€ !).

Généralement les artistes nationaux gèrent totalement tout (tournée, programmes vendus sur place, tous les produits dérivés) eux même et ils n’ont que faire des organisateurs de spectacles locaux !

 

Que les Parra et Tassart défendent leur job, d’accord mais venir de manière perfide émettre des réserves sur le Zénith !!!

Dur, dur, Gilou se sont tes « amis » qui t’ont envoyé dans le mur.

 

Blaise

16:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : zenith, amiens, de robien, demailly

12/09/2008

Gilles Demailly fait sienne, la devise de Gilles de Robien ?

gilou.jpg Gilles de Robien rappelait souvent une devise picarde : « Grand diseu, petit faiseu » « grand faiseu, petit diseu » ! Dans la série, on nous cache tout, on nous dit rien, lors de sa conférence de presse de rentrée Gilles Demailly aurait annoncé un travail important et de très nombreuses réunions et concertations. Aujourd’hui, le premier adjoint reconnaît avoir des problèmes de lisibilité pour le financement de certaines associations : elles n’ont pas de bilan comptable ces associations ! Nous avons souffert de trop de communication, là pas de communication ! Communiquer encore faut-il avoir quelque chose à dire. La partie culturelle du JDA a subi une cure d’amaigrissement : il est vrai que le sujet d’actualité semble être le Zénith – au lieu culturel comme chacun sait ! On se pose des questions sur la capacité de cette équipe à gérer la Ville !! Pour changer une exclusivité : des photos du Zénith comme vous n’en avez jamais vu !! Blaise

15:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : demailly, de robien, amiens

28/07/2008

Le Courrier Picard : journal de gauche, de droite ou flingueur ?

1163813857.jpg

Le Courrier Picard avait une réputation de journal de gauche, certainement son passé jouait un rôle en cette image : issu de la résistance, longtemps dirigé d’une main de fer par un communiste, la CGT du livre omniprésente, structure juridique de SCOP etc.

Gilles de Robien et ses amis voyaient une fourmilière de gauchistes hanter ce journal, je pense qu’aujourd’hui Gilles Demailly doit voir une tanière de sarkozistes.

Du « haut de la Tour », ça flingue bien la municipalité actuelle et ses membres !!!

Je concède que l’exercice est facile mais tellement tentant… ils n’en loupent pas une, nos élus ! mais on est parfois proche de l’attaque personnelle !!

Alors rappelons le mot de François Giroux : « on ne tire pas sur une ambulance » (à propos de Chaban-Delmas que le Canard Enchaîné aimait appeler Chenapan Delmas).

Profitez des vacances pour vous désintoxiquer de la télé et des journaux !

Blaise

22/07/2008

Après le tango avec Verchuren, voilà le temps de la valse des postes des directeurs à la mairie d’Amiens!!

281523425.jpg

Ce mardi 22 juillet 2008, dans la rubrique « emplois » du Courrier Picard, une pleine page pour le recrutement de 12 directeurs des services à la mairie d’Amiens.

 Il n’y avait pas de directeurs des services à Amiens ?

Un directeur des services est un professionnel responsable d’un service pour ses qualités et qualifications professionnelles.

Il n’a pas besoin d’être docteur es UDF ou PS – il a besoin d’être un fonctionnaire territorial cadre A qualifié et honnête.

 Cette annonce laisse penser que les services amiénois étaient gérés par des « ringards » à moins que l’on se trouve dans la chasse aux sorcières ?

 Que c’est médiocre, tout cela ! Un côté à la Ségolène !

 J’ai souvent écrit ici des articles durs à l’égard de Gilou qui avait incontestablement perdu « raison », si c’est pour retrouver une gestion clanique de gauche au lieu d’une gestion clanique de droite, Amiens n’a guère avancé !

 Dans la même édition du Courrier Picard, une page consacrée aux troupes picardes en Avignon – 144.600€ de subventions dépensées pour, aux dires des acteurs ou chefs de troupes, peu d’effets ! Comment se distinguer dans un marché de plus de 1.000 pièces dans le Off ?

 Il ne manquerait plus que Jack Lang, chassé de Boulogne sur Mer, décide de devenir amiénois !

 Sincèrement que de déception et il est à craindre que le pire soit à venir !

 Blaise.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu