Avertir le modérateur

13/02/2008

Gilles de Robien et ses chantiers !

29c9c23db60398a6e7130d4df9073ba5.jpg

Gilles de Robien a toujours eu un sens aigu de la communication.

Il a donné à la vie politique amiénoise, un renouveau lorsqu’il a commencé à s’intéresser à la politique.

Un nouveau look, un sens du contact, une nouvelle approche de la politique de la ville.

Bien évidement, je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître !

Il alliait son expérience nationale : à l’époque il était un membre influent de Républicains Indépendants (Léotard etc.) et sur le terrain amiénois, il a changé le look de la Ville aussi.

Si ses derniers chantiers sont très critiquables, il faut convenir qu’il a changé à Amiens et bien amélioré la situation.

Puis son premier ministère l’a un peu coupé des amiénois, son deuxième poste à l’éducation nationale a été très mal ressenti. Les amiénois, à tort et à raison !, ont eu le sentiment de le perdre, qu’il devenait inaccessible.

Les enseignants et en particulier les instituteurs, si retissant lors de son arrivée à la mairie mais qui avaient constaté que l’administration scolaire marchait bien notamment sous l’influence de Brigitte Fouré, que leurs indemnités étaient payées à l’heure alors que sous René Lamps il y avait des retards conséquents, que leurs demandes étaient dans la mesure du possible satisfaites, que des travaux de réfection importants ont été faits dans les écoles, ont été complètement choqués de ses méthodes de ministre.

Coupure finale avec les amiénois, les travaux !

Le Zénith, les piétonisations à outrance, la verrière, les immeubles près de la cathédrale, ont donné l’impression que Gilou se coupait de ses racines amiénoises pour partir seul contre tous.

Vast, Lamps ont fatigué les amiénois, il est possible que Gilles de Robien soit "bétonné" lors des prochaines élections, à cause d’une rupture de dialogue et d’erreurs de communications !

Blaise.

11/02/2008

A Amiens : le Tout Sauf de Robien ?

b97f5bbe39a6718dd84c2b76e9f286a7.jpg

Aux élections présidentielles, il y avait eu les Tout Sauf Sarkozy.

Si l’on en croit les « programmes » des municipales, il y a une nouvelle tendance amiénoise le TSR, le Tout Sauf de Robien.

Mesdames Fachon et Leflot-Savain sont ou ont été membres des listes de Gilles de Robien.

Leurs argumentaires se résument à TSR.

Le PS, par la voix de Gilles Demailly, propose en l’état un programme municipal un peu généraliste. Les arguments développés, dans son dépliant distribué pour les municipales, pourraient s’appliquer à de nombreuses villes.

Trois mandats, ça suffit !

C’est un peu la tonalité de la campagne – campagne qui n’a pas réellement commencé, les listes définitives ne sont pas publiées – il y a lieu de penser qu’elles ne le seront lors des dépôts officiels.

Y-aurait-il encore des tractations en cours ?

Il est vrai que personne ne semble s’impliquer sur des programmes précis, Gilles de Robien, cache même son étiquette politique.

Il serait bon pour la démocratie amiénoise, que nous connaissions les listes et leur programme concret, leur projet précis pour Amiens.

Blaise.

09/02/2008

A Amiens : les municipales et l’emploi !

25c64891a54fee94de6ffdc8986b3d38.jpg

A l’heure de la mondialisation, où les délocalisations sont nombreuses et où les gouvernements successifs ont échoué, certaines listes, aux élections municipales à Amiens, axent leurs programmes sur l’emploi !

Il est fini le temps où l’on attirait des entreprises en leur promettant des aides, la seule aide qui pourrait les intéresser c’est le SMIC à 400€ par mois charges sociales comprises !

Voyez les dégâts commis en quelques années dans le textile qui était une entreprise historique à Amiens.

Aujourd’hui les industries de la zone industrielle sont prêtes à partir.

Cessons, par respect pour les Amiénois et notamment les chômeurs de vendre du rêve.

Que peut faire le maire d’Amiens pour attirer des entreprises ?

Donner des aides qui sont souvent utilisées par les entreprises pour partir vite ailleurs chercher d’autres aides !

La seule solution sérieusement envisageable pourrait être de créer des entreprises « spécifiques » pour les quartiers dits difficiles.

Créer, des entreprises qui par définition ne seraient pas dans le marché traditionnel du travail mais permettraient à des jeunes en difficultés de se familiariser au monde du travail.

Par exemple avec les lycées professionnels et notamment ceux du bâtiment créer des entreprises qui fabriqueraient des logements sociaux à petite échelle.

Car, il faut que ces entreprises ne fassent pas concurrence au marché sinon gare aux remontrances de Bruxelles.

Des entreprises qui pourraient construire des maisons pour abriter les sans-logis.

Voilà au maximum ce qu’un maire pourrait tenter de mettre en œuvre avec l’aide des pouvoirs publics nationaux. (Attention cette idée est protégée par des droits d’auteur !!).

Pour le reste, restons sérieux et que les candidats maires gèrent déjà la Ville.

Blaise.

08/02/2008

Dominique Fachon et son programme culturel !!!

b773e5a43e82d6eb8690d38b0339f899.jpg

Dominique Fachon est l’une des rares candidates à avoir un blog facile à trouver sur Google.

Curieux, je vais voir ce document – « Dominique m’as tuer » !

Elle y expose ses programmes pour le sport et la culture.

Pour le sport, elle veut du sport de masse et trouver un sponsor pour l’ASC.

Pour la culture, un chef d’œuvre de populisme : « proposer aux Amiénois des programmes plus populaires que ceux existants : Revenir au théâtre de boulevard et aux opéras comiques. – En finir avec une culture pour les élites et revenir aux fêtes populaires telles que le carnaval et les bals musettes ».

Je recopie afin d’éviter de déformer ses propositions.

Elle a bien fait de quitter la liste de Gilles de Robien pour venir faire de telles propositions, certainement conformes au programme du CNI dont elle est présidente dans la Somme.

Son ambition pour Amiens : le théâtre de boulevard, et les bals musettes et cela après avoir fait un sport de masse !

Vague sentiment que cela me rappelle quelque chose ? J’aime mieux ne pas me souvenir.

Blaise.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu