Avertir le modérateur

29/02/2008

François Bayrou et ses bédouins amiénois.

110c612b8dab64e4d2b44e46f2939858.jpgAujourd’hui, dans le Courrier Picard, mauvaise pioche pour le Modem.

Un article sur Olivier Mira (candidat aux législatives à 7%) qui a été remercié par Gilles de Robien, pour ne pas avoir « le profil pour travailler en équipe » et un autre article avec une photo de Madame Yanick Leflot-Savain (tête de liste aux municipales sur une liste 100% Modem).

Mira démontre la position très inconfortable du Modem aux élections municipales et il paraît logique que Gilles de Robien lui ai signifié son congé. 

Quant à Madame Leflot, elle reconnaît avoir pour objectif 5% (c'est-à-dire l’impossibilité d’être au second tour – il faut 10% des votants) – elle démontre aussi avec ses tulipes Orange et son casque de chantier, que depuis que le ridicule ne tue plus !!

Est-ce sérieux ? Est-ce raisonnable ?

Le Modem est face à une situation particulière à Amiens (ville de tradition centriste) avec Gilles de Robien.

Il y avait un choix à faire, par rapport à lui. Le Modem estimait qu’il y avait une possibilité de s’associer avec lui, en faisant fi des problèmes nationaux (conflit Bayrou-de Robien) ou au contraire, le Modem pensait que la politique de de Robien n’était plus souhaitable pour Amiens et un accord devait être trouvé avec Gilles Demailly.

Cette liste « indépendante » a 5%, c’est un suicide pour l’avenir du Modem à Amiens!

Les électeurs qui ont voté François Bayrou ne peuvent en aucun cas se retrouver dans cette liste.

Heureusement, beaucoup d’électeurs de François Bayrou ne confondent pas Bayrou et le Modem.

Gilles de Robien doit bien rigoler de cette situation, les modémistes amiénois ont fait exactement se qu’il pense sur le Modem depuis de nombreux mois !

Blaise.

12:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (27) | Tags : bayrou, modem, municipales, amiens

27/02/2008

De Robien Demailly Leflot-Savain: campagne minimaliste !

173007cacac14a791133337c1ca1914c.jpg

Cette campagne municipale est un peu minimaliste. Je ne veux pas parler des moyens matériels mis en œuvre par les candidats mais du ton général.

Le Courrier Picard tente de donner des informations sur cette campagne mais c’est un peu plat, car la campagne est plate !

Bien évidement, les moyens financiers et en hommes sont très différents entre ces trois candidats.

Gilles de Robien, présent depuis 18 ans, connu comme ministre etc. n’a pas besoin de se faire connaître (certaines mauvaises langues pourraient même dire que son problème est même de se faire un peu oublier), Gilles Demailly a certainement réussi à développer son image personnelle, malheureusement, il est seul. Seul car son équipe est composée de personnalités trop connues des amiénois, des PS du congrès d’Epinay ! ou au contraire des nouvelles têtes dont on ne sait rien.

Madame Leflot et ses quelques bédouins ne peut espérer atteindre le charisme d’un François Bayrou.

Alors la campagne (pour tous les candidats cités), c’est du porte à porte (qui peut encore être convaincu par le porte à porte en 2008 ?) – c’est agaçant ces « colporteurs » !

Les prospectus, comme à l’habitude, un « catalogue de la Redoute » !

Evidement, une campagne municipale surtout à Amiens, ne peut espérer avoir un retour médiatique important – si nous avions eu, comme annoncé à une certaine époque, un duel de Robien – Peillon, au niveau médiatique les choses auraient été différentes !

C’est tristounet !

Encore quinze jours mais je ne crois plus au miracle !

Si les candidats veulent donner une contribution ou une interview, qu’ils me contactent sur blaise-lafleurOhotmail.fr (le O est à remplacer par @ sinon envahi de spams,merci)

Blaise.

26/02/2008

Que fera le Modem au second tour des municipales à Amiens ?

095426eb4280c6e89391bb1fe28bd102.jpg

Un sondage fixait à 5% le score du Modem à Amiens.

Je ne sais, s’il existe de nouveaux sondages ?

La liste Modem est peu enthousiasmante mais je veux bien consentir à voter Modem, pour montrer que ce mouvement existe et doit se développer au local et au national.

Une condition : que Madame Leflot-Savain dise pour qui elle appellera à voter au second tour.

Il n’est pas certain que le Modem franchisse la barre des 10%, donc d’être présent au second – second tour où en tout état de cause je ne voterai pas pour cette liste.

Si, elle annonce clairement ses intentions et désigne une liste, je veux bien tenter l’expérience sinon je vote directement Gilles Demailly !

A elle de voir !

Je pense ne pas être la seule dans cet état d’esprit.

Sandrine.

Ce billet partisan n’engage que Sandrine et non le blog.

08:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : modem, amiens, municipales

25/02/2008

Gilles de Robien sera-t-il battu à cause de Sarkozy ?

84307608ca1da129ec87e80971841ff3.jpg

Son attitude face à l’avis du Conseil constitutionnel sur les peines de sûretés, ses incivilités au Salon de l’agriculture ne font-ils pas que Gilles de Robien risque d’être emporté par la vague anti-Sarkozy ?

Le président énerve y compris dans son propre camp – que peuvent penser les gaullistes historiques face à de tels agissements ? Que peuvent penser les anciens UDF face à de tels agissements ?

Gilles de Robien, suite à ses dernières positions aux élections présidentielles, ne peut plus dire ou faire croire : « lui, c’est lui, moi, c’est moi » comme avait dit un certain Fabius, gêné par l’héritage mitterrandien.

Gilles de Robien a pris des positions très claires, aux présidentielles : il a soutenu le candidat Sarkozy et l’a aidé à « vider l’UDF » de ses élus.

Les amiénois feront-ils de cette élection : une élection strictement municipale ou le national sera présent ?

A voir.

Blaise.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu