Avertir le modérateur

30/03/2008

Conseil municipal à Amiens le lundi 31 mars 2008.

f5e645304623d78913dca7e006dc67a0.jpg

Le Conseil municipal se réunira ce lundi 31 mars 2008 à 18h.

23 points à l’ordre du jour :http://www.amiens.fr/fichiers/8245/Ordre%20du%20jour%20CM...

Ce Conseil va être intéressant à suivre car il n’y a pas de décisions politiques sur l’avenir de la ville mais les désignations donneront une orientation sur la manière dont le maire et son équipe vont vouloir diriger la Ville.

Bien évidement, il ne faut pas être naïf : les choix du maire ne sont pas totalement libres.

Comme tout dirigeant politique, il doit veiller à l’équilibre politique de ceux qui ont permis son élection. Il devra « composer » comme l’on dit !

Tout le problème sera de savoir jusqu’à quel point, il composera ! Un noyau dur sur lequel il pourra compter ou au contraire, de nombreuses distributions.

Il est possible de suivre le Conseil municipal en direct sur Internet sur le site de la ville d’Amiens.

Nous aurons une première tendance, à la mi-avrill lors de la réunion de la Métropole, les choses seront encore plus clarifiées.

Attendons !

Blaise.

27/03/2008

Blaise va au cirque Plume !

45dc0e193a9ab306e16b76d8443a625f.jpg

Le cirque à Amiens, c’est une tradition tout comme Blaise, Lafleur et Sandrine.

Dès que je l’aurai vu, je vous raconterai et vous mettrai des photos.

Le nouveau cirque (en ce moment le cirque Bouglione, cirque traditionnel est également présent), entre le théâtre, le music-hall, le spectacle de rue est en plein développement, ci-dessous in extenso le commentaire du site de la MCA.

Le cirque contemporain commencerait-il à prendre l'eau ?
Non ! mais quand une goutte d'eau tombe, on met une gamelle dessous pour ne pas tout mouiller… Et une goutte qui tombe dans une gamelle, ça fait une note de musique. Plic !
Et plein de gouttes… plein de notes. Plic ploc !
Acrobatie, contorsions d'eaux dormantes, bâche immobile, planche à bascule, saut d'échelle, saut périlleux, tuyaux et serpillières,
Plic Ploc, la nouvelle création du cirque Plume, qui fête ses vingt ans, est un manifeste circassien et aquatique tout en dérèglements climatiques…
Comme la vie, les spectacles du Cirque Plume sont joyeux, profonds, poétiques, sales, brouillons, précis… Et, comme au cirque, ils se nourrissent d'un échange entre une bande d'humains assis ou debout sur des planches, en équilibre sur des plumes, en vol dans leur tête, en invention sur des musiques, en saut périlleux sur des vélos, en souffle sur des rayons de lumière… Une soirée en temps réel, en hommage au temps qui passe et au temps qu'il fait ! Plic ploc…
Après la compagnie Les Arts Sauts la saison dernière, voici une nouvelle occasion d'émerveillement avec un autre grand cirque de renommée internationale.

 

N’hésitez pas pour les chanceux qui iront avant moi de faire des commentaires.

En tout état de cause, on suit le « cirque politique » (je plaisante et fais un jeu de mot facile car je suis respectueux d’une grande partie de la classe politique) mais rien de neuf avant le 31 mars, sauf si vous avez des tuyaux ?

Blaise

 

25/03/2008

Municipales Amiens : de Gilles de Robien à Gilles Demailly

528d16b34500729c63763ad9d7203fa9.jpg

Lors de la passation des pouvoirs Gilles de Robien a fait un discours qu’il aurait été bien inspiré de tenir entre les deux tours au lieu de se livrer à une campagne qui manquait incontestablement de qualité.

Sans notes, un discours fort et digne.

Au lieu de se laisser déborder par ses troupes, s’il avait eu cette hauteur de vue, il aurait pu entre les deux tours remonter le courant ! Il a choisi, il a perdu.

Entre les deux Gilles, séance historique avec Daniel Leroy : vieux routier de la politique, il a cru utile de faire une espèce d’incident en alléguant que Gilles de Robien avait fait un discours partisan. Amiens à la fin du mandat de René Lamps n’aurait pas été dans le coma. On peut discuter à l’infini sur le terme même faire de la sémantique mais il faut admettre qu’Amiens n’allait pas bien. René Lamps a eu, de fait, un parcours (en qualité de maire) similaire à Gilles de Robien : deux mandats de bien, le troisième de travers (comme aurait dit Coluche).

Alors, historique d’entendre ce « doyen » (puisse qu’on parle de Coluche : il disait à propos du doyen de la faculté qui n’avait plus toutes ses facultés !) faire une leçon de démocratie. A hurler de rire, si cela ne donnait pas un ton de certains conseillers.

Gilles Demailly, c’est un autre ton, une autre école (il a été contraint de reprendre l’incident Leroy, à cause de la présence de Julia Lamps) – il n’est pas formaté au discours socialo-communiste des anciens. Le seul problème sera : aura-t-il la possibilité de placardiser ses vieux !

Il a commencé, en ne donnant aucun poste d’adjoint à ceux qui ont « collaboré » avec René Lamps.

Par contre, il faudra attendre pour connaître les affectations exactes de chacun et puis surtout avoir les résultats d’Amiens métropole pour avoir l’équipe au complet et voir les orientations qui seront celles de cette nouvelle équipe.

Blaise.

 Regardez le site en son entier, tous les articles ne sont pas toujours référencés dans les moteurs – Mettez-le dans vos favoris ou allez en haut de la page et cliquez sur page d’accueil – merci-

24/03/2008

Le Gaumont d’Amiens va prendre la « Pathé » !

27bcc598b869efee02f09533306dc88f.jpg

Depuis son ouverture, le cinéma Gaumont d’Amiens a des problèmes qui deviennent insupportables avec le temps et en particulier en cette période d’affluence.

L’escalator fonctionne de manière très aléatoire, pour ne pas dire jamais, les sèches-mains sont très capricieux.

En cette période d’affluence avec le succès du film les Ch’tis, on peut se poser des questions : au lieu de prévoir des caisses dédiées pour ce film, toutes les caisses fonctionnent pour tous les programmes.

Les personnels perdent et font perdre aux clients de longues minutes pour expliquer que les séances sont complètes et qu’il faut réserver, en un mot des retards pour tous.

Le parking souterrain montre ses limites en période d’affluence, voire une certaine insécurité car avec les entrées multiples la circulation est totalement bloquée et en cas d’incendie on peut craindre des difficultés, cela d’autant plus qu’aucun personnel n’est sur le terrain mais « enfermé » dans le bureau d’accueil.

Il serait bien agréable que le management réagisse et cela d’autant plus que les places de cinéma sont chères !!

Blaise.

Un article un peu différent sur la vie amiénoise, le blog reprend (et n’abandonnera pas la politique), les sites des candidats sont fermés ! il ne reste qu’un site politique sérieux sur Amiens, NOUS !!!

 

13:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : gaumont, amiens, cinéma, les ch'tis

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu