Avertir le modérateur

25/03/2008

Municipales Amiens : de Gilles de Robien à Gilles Demailly

528d16b34500729c63763ad9d7203fa9.jpg

Lors de la passation des pouvoirs Gilles de Robien a fait un discours qu’il aurait été bien inspiré de tenir entre les deux tours au lieu de se livrer à une campagne qui manquait incontestablement de qualité.

Sans notes, un discours fort et digne.

Au lieu de se laisser déborder par ses troupes, s’il avait eu cette hauteur de vue, il aurait pu entre les deux tours remonter le courant ! Il a choisi, il a perdu.

Entre les deux Gilles, séance historique avec Daniel Leroy : vieux routier de la politique, il a cru utile de faire une espèce d’incident en alléguant que Gilles de Robien avait fait un discours partisan. Amiens à la fin du mandat de René Lamps n’aurait pas été dans le coma. On peut discuter à l’infini sur le terme même faire de la sémantique mais il faut admettre qu’Amiens n’allait pas bien. René Lamps a eu, de fait, un parcours (en qualité de maire) similaire à Gilles de Robien : deux mandats de bien, le troisième de travers (comme aurait dit Coluche).

Alors, historique d’entendre ce « doyen » (puisse qu’on parle de Coluche : il disait à propos du doyen de la faculté qui n’avait plus toutes ses facultés !) faire une leçon de démocratie. A hurler de rire, si cela ne donnait pas un ton de certains conseillers.

Gilles Demailly, c’est un autre ton, une autre école (il a été contraint de reprendre l’incident Leroy, à cause de la présence de Julia Lamps) – il n’est pas formaté au discours socialo-communiste des anciens. Le seul problème sera : aura-t-il la possibilité de placardiser ses vieux !

Il a commencé, en ne donnant aucun poste d’adjoint à ceux qui ont « collaboré » avec René Lamps.

Par contre, il faudra attendre pour connaître les affectations exactes de chacun et puis surtout avoir les résultats d’Amiens métropole pour avoir l’équipe au complet et voir les orientations qui seront celles de cette nouvelle équipe.

Blaise.

 Regardez le site en son entier, tous les articles ne sont pas toujours référencés dans les moteurs – Mettez-le dans vos favoris ou allez en haut de la page et cliquez sur page d’accueil – merci-

Commentaires

@ Blaise,

Je n'ai pas trouvé le "discours d'adieux" de GDR particulièrement digne. On a évidemment vu à l'oeuvre ses qualités de communicant (timbre clair, discours sans note), mais sur le fond... il a surtout donné dans l'ironie facile et petite pirouette vite torchée pour expliquer la déffaction des aamiénois à son égard. Je ne pense pas que GDR se soit laissé déborder par ses troupes. Le ton de l'entre 2 tours était du niveau de son comportement lors du débat sur France Bleu lorsqu'il interrompait sans arrêt Gilles Demailly en lui disant qu'il mentait.

Écrit par : François F | 25/03/2008

Adé Blaise
je plussoie François, j'y etais et je n'ai pas trouvé le discours de GDR vraiment extra, il a rappelé ses frustrations surtout et a mis le feu aux poudres, il aurait pu eviter ce qui n'aurait pas donné lieu aux polémiques partisannes.
quant à la réaction de Daniel Leroy, pareil! si GDR ne l'avait pas toisé lors du dernier conseil municipal, il n'aurait pas eu à repondre.
il est des circonstances ou la modération est l'apanage des bons dirigeants.

un discours fort .... fort long surtout,
et digne..... un chouilla cavalier, un poil irrespectueux, sachant Julia Lamps dans la salle, il aurait pu éviter, quoique l'on puisse penser du dernier mandat de R. Lamps. c'est assez facile de tirer sur un cercueil.

j'eu apprécié qu'il souhaite bonne chance à la nouvelle équipe simplement et rendez vous dans 6 ans. pourquoi a-t-il eu besoin de faire lui meme son propre bilan à ce moment la? n'était ce pas pendant la campagne qu'il aurait du le faire? il n'est pas sorti grandi pour moi de son allocution.
en fait il s'est beaucoup écouté parler.... il aurait mieux fait de l'avoir ecrit
son ti discours. (on mettra ça sur le compte de la fatigue ;-)

Écrit par : passepartout | 25/03/2008

hello
absolument d'accord avec passepartout

je n'ai perçu la remarque de leroy comme un incident, juste comme un trait d'humour qui contentait pas mal de monde, en particulier e nombreux employés municipaux, heureux de voir partir GDR, arrrogant ce soir là, malgré la raclée qu'il s'est prit

Écrit par : wanabe | 25/03/2008

@ à tous

pour Gilles de Robien, il faut laisser du temps au temps et nous verrons quelle image, il laisse de la ville d'Amiens-
En attendant consacrons nous à la nouvelle équipe dont nous ne savons pas grand chose, sinon la désignation des adjoints

Écrit par : Blaise | 26/03/2008

quant à cette nouvelle équipe, ce serait bien Alain David, conseiller municipal non-adjoint, qui serait délégué à la culture, un détail conséquent qui dénoterait que la municipalité compte lacher du lest quant à sa main-mise culturelle sur la ville. Pour ma part je pense que le rôle d'une municipalité est bien de donner les moyens à la création et non de créer elle-même, en fonction de son programme événementiel comme c'était le cas sous RTM (Robien-Thorel-Marcos).

Écrit par : mailart | 26/03/2008

@mailart

je ne peux ni infirmer ni confirmer votre info mais sous réserves d'avis de spécialistes, la culture c'est Amiens Métropole. Car pour être un peu simpliste la ville d'Amiens s'occupe de certaines voiries, des cimetières et de l'état civil, tout ce qui est transport, culture etc. est du ressort d'Amiens -métropole.

Il semblerait que tant pour Amiens, qu'Amiens métropole les fonctions définitives ne seraient pas encore attribuées. On verra!

Écrit par : Blaise | 26/03/2008

A mon avis, vous aurez les adjoints pour la ville, et d'autres colistiers seront en responsabilité à Amiens Métropole.
Histoire de ne pas surcharger les responsabilités de chacun.

Je pense que c'est plutôt un bon choix. Des élus pour la ville et d'autres pour la métropole.

Je pense notamment à David, Thuilliez ou encore Cardon seront à la métropole.

Écrit par : Nevada80 | 27/03/2008

@nevada80

l'idée est bonne et démocratique mais s'il y a conflit ou vue divergente???
Je crois que le package n'est pas encore totalement fini, que les cjoses se finalisent

METTEZ LE BLOG DANS VOS FAVORIS GOOGLE NE REFERENCE PLUS LES BLOGS EN ACTUALITES MERCI N HESITEZ PAS A DONNER L ADRESSE A VOS AMIS ET POURQUOI PAS A VOS ENNEMIS§§§§

Écrit par : Blaise | 27/03/2008

@Blaise !
On verra bien ce lundi, je pense qu'il ne faut pas trop être pressé, laissons la mise en place de l'ensemble de l'exécutif.

Je pense qu'on peux s'amuser à quelques pronostiques de responsabilité suivant nos intuitions, qui à nos yeux serai plus un petit jeu entre-nous (les contributeurs de ton blog).

Mais depuis quelques jours, j'imagine la tronche à Roger Mezin et son fameux joujou, vous savez le truc qui s'appele SUSI. Le Région est parti de ce truc, le Conseil Général va suivre, reste la position des mairies d'Amiens et d'Abbeville qui eux aussi risque de ne plus continué à subventionné cette machine "bouffe pognon publique".

LE Conseil Général prendra les exemples de ses voisins de l'Aisne et de l'Oise pour dégroupé plus rapidement le département.

Bref! De Robien et ses amis (Mezin, Bignon et autres) doivent régulièrement se rendre au "restaurant de la Grimace", car fini les magouilles de la droite du département.

Écrit par : Nevada80 | 28/03/2008

@nevada80

attendons avant de dire quoi que se soit je suis d'accord avec toi, il y a déjà eu tellement d'effets d'annonces, de nominations virtuelles- quand la ville et Amiens métropole seront définitivement installées on verra - je peux déjà te dire que parmi les nouveaux, il y en a des "pas tristes" non plus!! On fera un tour d'horizon exhaustif en temps utile!
Le Courrier Picard a fait beaucoup d'effets d'annonces ce matin il est vrai que les élections passées, il faut retrouver des articles.. au fait que dit le journal l'Union, je ne le lis pas, si quelqu'un sait, merci de nous dire

Écrit par : Blaise | 29/03/2008

Pour l'union, je ne l'achète pas non plus, je regarde l'édition en ligne
http://www.lunion.presse.fr/index.php/cms/6/departement/80/une/0/Somme_Actualite

A+

Écrit par : Nevada80 | 29/03/2008

En ce qui concerne la presse locale,lenouveau maire va pouvoir faire des économies avec le JDA puis que le courrier picard lui est tout dévoué.Il n'y a se rappeler comment le CP a traité GDR et son équioe tout au long de la campegne

Écrit par : Patrick80 | 30/03/2008

@patrick 80

Le Courrier Picard avait une tradition de gauche - depuis pas mal de temps je trouve difficile de déterminer la ligne éditoriale de ce journal. Il faut dire que le CP comme beaucoup de journaux utilise les services des stagiaires et.. Au temps où il y avait un noyau dur de journalistes, la tendance à gauche était certaine. Maintenant, si je voulais être dur, je dirais le CP est "ailleurs". De plus le CP n'est plus au temps où il avait une "indépendance" financière qui lui permettait (outre sa tradition de gauche héritée à la libération) de tout faire- je trouve que le CP est devenu apolitique au sens où il est (il me semble) d'une neutralité consternante! Je trouve que ca part dans tous les coins?

Écrit par : Blaise | 30/03/2008

Pour le JDA, faudra déjà viré Nicolas Lejeune, car son image de rédacteur en chef est trop lié à Gilles De Robien.
Lejeune à même confondu, le journal des amienois par journal de campagne de Gilles de Robien.

Lejeune est à bout de souffle.

Écrit par : Nevada80 | 30/03/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu