Avertir le modérateur

12/03/2008

Municipales Amiens, le combat des Gilles sur Radio Bleu Picardie !

b6198273421dbc26eb707a6f63b28b8e.jpg

Entre 18h et 19h, les deux Gilles s’affrontaient sur Radio Bleu Picardie, dans les locaux du Courrier Picard.

Comme bien souvent en ce genre de débat (l’exercice veut cela) rien de particulier, un peu dans le style Georges Marchais « Vous êtes venus avec vos questions, moi je suis venu avec mes réponses ! »

Incontestablement, Gilles de Robien nerveux, langage rapide, voulant sans cesse prendre la parole, pas du tout la « force tranquille »

Gilles Demailly, plus lent, consensuel.

Gilles de Robien analyse son mauvais score du premier tour, en expliquant qu’un certain nombre d’Amiénois se sont abstenus pour montrer leur mécontentement : je ne saurais dire dans quelle proportion mais cette analyse est à prendre en compte. Une espèce de 2002, je ne vote pas de Robien au premier tour pour mieux voter pour lui au second !

Certainement pas les conséquences de 2002 mais une forme de réalité.

Sinon, une ambiance du débat Giscard Mitterand en 1981 – de Robien à la Giscard tente de faire passer Demailly pour un ignorant des dossiers – Giscard demandant à Mitterand le cours du mark !! Demailly faisant quant à lui à de Robien, Vous êtes un homme du passé.

Sur le fond : de Robien a reconnu qu’il avait fait une erreur pour les bus et un manque de pédagogie pour la gare, il a joué et sur joué que Demailly était du parti du Ya Ka-Y FO (j’écris cela en jeune’s, pour faire jeune).

En un mot Gilles de Robien a fait un repenti ! Un peu tard – quand des personnes de bon sens, sans esprit partisan, tentaient de lui expliquer certains dysfonctionnements, il répondait par un très gaullien « Je vous ai compris » mais n’en tenait pas compte.

Aujourd’hui, certains amiénois considèrent que ses deux premiers mandats ont apporté à la ville mais que le troisième, il a déraillé (du tramway – bof moyenne celle la).

Je reste convaincu que Gilles de Robien avait un espoir national fort du temps de la chiraquie (Amiens ne lui paraissait plus nécessaire à son avenir politique). Il n’a pas trouvé sa place dans la sarkosphère et il est parti dans un isolement complet, les travaux etc.

En plus, il est entouré d’une équipe qui passe leur temps à l’isoler et à ne pas le contrarier. Il semble avoir compris mais il est trop tard !

Demailly a bien su faire passer son message, par contre, de Robien a pas tort (j’ai écrit ici: erreur de casting) sur le buveur de Génépi (Leroy, le monsieur piéton !)  et sur Cosserat – certains se souviendront du célèbre couple Cosserat tant elle que lui c’était pas triste. Demailly aurait pu se dispenser d’aller chercher ce vieux Stal.

Mais la bonne liste n’existe pas : Mézin, Thorel etc il y aurait aussi à dire !

Du passé, faisons table rase, dans les deux camps et voyons le début du XXI° siècle en pensant à nos enfants et petits enfants !

Pour moi, le débat n’a rien apporté de substantiel.

On ne refait pas tout en 8 jours – il fallait y penser auparavant !!

Blaise.

Commentaires

Adé Blaise
lol ça fait une paye que j'attend ce thread ;-)
la seule chose juste que GDR aurait pu dire c'est :" je tire toutes les conséquences de mon échec électoral et je me retire définitivement de la vie politique ! "
c'est pas grave c'est nous les amiénois qui allons lui signifier son licenciement pour faute lourde (pas d'indemnité de congé, pas d'allocation assedic !!!) de toute façon avec ses retraites de ministres et de Maire ....

Écrit par : passepartout | 12/03/2008

il n'a pas besoin d'indemnité !

il est déjà bien payé par l'Etat.
Il pourra construire une verrière dans la cour de son chateau de Cocquerel.

Écrit par : Nevada80 | 12/03/2008

@ a tous pour changer consultez le duel

Delanoë de Panafieu
http://www.20minutes.fr/article/218716/Municipales-paris-Panafieu-a-su-capitaliser-sur-les-atouts-feminins.php

Merci encore de votre aide à tous et surtout continuez à poster et faire connaître le site!

Écrit par : Blaise | 12/03/2008

ouarf c'est de la vieille technique à sarko !!
cf le debat entre sego et sarko, la meme technique, la meme manipulation de l'image..... on sait ce que ça donne moins de 3 mois plus tard... heu surement que panafieu si elle était élu commencerait par augmenter son salaire de 170 % !!
je ne comprends pas le changement d'orientation de ton post ch'Blaise, mais c'est pas grave, j't'aime bien quand meme ;-)
"avec Nicolas vous y seriez déja, avec Gevenor vous y seriez encore"...il est tard hein !

Écrit par : passepartout | 12/03/2008

@passepartout

je ne change en rien le blog, il est amiénois et le restera et bien après les élections, il sera une espèce de "comité de vigilance" , c'était juste une info sur la vie parisienne!!

Une manière de dire que ces grandes messes médiatiques font peu progresser le débat démocratique- de l'image rien que de l'image!!

Écrit par : Blaise | 12/03/2008

vivi on est bien d'accord la dessus :-*

Écrit par : passepartout | 12/03/2008

Changement pour les bus, référendum pour la Tour Vadé - changement de cap radical en la gouvernance de la Mairie! pimpom pimpom font les pompiers!!!

Écrit par : Blaise | 13/03/2008

On me le confirme en régie, Robien, en bon professionnel de com' a déjà écrit son discours de perdant, il y annonce que les amiénois viendront le chercher en pleurant dans 6 ans. Mais dans 6 ans Mr Robien, la qualité de vie des amiénois aura tellement évoluée que vous ne dépasserez pas les 5% fatidique, mieux vaut y annoncer votre retrait de la vie politique, allez, au placard!

Écrit par : Mail.Art80 | 13/03/2008

Démocratie locale avec référendum, changement pour les bus, plan de circulation revu,...
C'est le programme de Dominique FACHON!

Écrit par : THEVENIAUD | 13/03/2008

Mon bien cher Blaise,
Une amie travaillant en mairie centrale m’informe que l’équipe de GDR fait ses cartons tard le soir. Une page se tourne.
Ce matin j’ai rencontré en ville Gilles Demailly. Remarquable la force tranquille que dégage cet homme comme le souligne la presse locale. J’ai pu constater que sa notoriété était au top. Beaucoup d’Amiénois le reconnaissent et le saluent. Je ne peux que lui souhaiter une large victoire dimanche soir.
Le débat n’a rien apporté de nouveau, GDR méprisant nous promettant le retour des chars russes place Gambetta ( je plaisante comme toi), et GD plus dans un rôle de candidat qui va devoir gérer dès la semaine prochaine de lourds dossiers laissés par l’équipe en place. Mais c’est toujours le problème des arrivants.
Sur la culture, fréquentant la comédie de Picardie et la maison de la Culture, je puis assurer que j’y vois toujours les mêmes spectateurs. Une ouverture de ces lieux de culture serait un plus indéniable pour Amiens et ses habitants. La culture n’est ni de gauche ni de droite, mais la manière dont on l’encourage oui. Ceci dit Royal de Luxe, c’était super.

Écrit par : MAI07 | 13/03/2008

Je ne me fais pas de soucis pour les vieux jours de Robien. Sarkozy, comme prix de sa trahison du camp centriste, lui a offert un poste de délégué pour la France au Bureau International du Travail.
J'ai pour ma part constaté un paradoxe qui malheureusement a tendance a devenir récurrent en politique. Un Gilles Demailly sincère, compétent, maîtrisant bien ses dossiers face à un Robien arrogant, d'une parfaite mauvaise foi, mais excellent communicant... meilleur communicant que son adversaire. Certains pourraient être tentés de ne retenir que cette dernière qualité. Attention, ne négligeons le fond au profit de la forme.
Ne nous laissons pas endormir par les beaux discours de cet assureur, VRP de la politique, centriste, UMP ou apolitique en fonction de ses intérets.
Comme disait Edgar Faure, ce ne sont pas les girouettes qui changent, c'est le vent.

Écrit par : Francois F | 13/03/2008

Je ne me fais pas de soucis pour les vieux jours de Robien. Sarkozy, comme prix de sa trahison du camp centriste, lui a offert un poste de délégué pour la France au Bureau International du Travail.
J'ai pour ma part constaté un paradoxe qui malheureusement a tendance a devenir récurrent en politique. Un Gilles Demailly sincère, compétent, maîtrisant bien ses dossiers face à un Robien arrogant, d'une parfaite mauvaise foi, mais excellent communicant... meilleur communicant que son adversaire. Certains pourraient être tentés de ne retenir que cette dernière qualité. Attention, ne négligeons le fond au profit de la forme.
Ne nous laissons pas endormir par les beaux discours de cet assureur, VRP de la politique, centriste, UMP ou apolitique en fonction de ses intérets.
Comme disait Edgar Faure, ce ne sont pas les girouettes qui changent, c'est le vent.

Écrit par : Francois F | 13/03/2008

Ambiance de campagne : le net sentiment d’être revenu aux campagnes électorales comme il y a trente ans, où les colleurs d’affiches se bastonnaient pour coller sur les poteaux de Lafarge ou le pont de 88m à Longueau.

Une forme d’anticommunisme primaire (les communistes ont quand même été laminés par Mitterand), de haine entre les clans.

Si vous avez le tuyau dites-moi, il paraît que traîne en ville un tract signé « un amiénois de cœur » qui invite à voter Gilles de Robine malgré ses erreurs : si cette information était exacte, drôle de campagne !!

Dans sa profession de foi, Gilles de Robien promet plusieurs référendums : en France, lors d’un référendum les français votent pour tout sauf la question posée !

Un dialogue avec les amiénois ne veut pas dire référendum.

Gilles de Robien que vos « conseillers en communication » sont mauvais ! Ils vous mènent dans le mur, à moins que certains ne soient pas opposés (dans le fin fond) à vous emmener dans le mur !!

Écrit par : René | 13/03/2008

@rené
je n'ai pas vu ce tract mais la reponse est sur le site de Gilles DEMAILLY ;-)

Écrit par : passepartout | 13/03/2008

surprenant ce débat ou plutôt la conclusion qu'en tire de Robien (il s'estime vainqueur), je m'attendais a un Demailly qui n'aurait pas fait le poids face à un carnassier des médias. Et non, j'ai plutôt le sentiment d'avoir assisté à une chute ultra vertigineuse du maire sortant . Son mea culpa, cherchant a attendrir les amienois en revenant en arrière sur ses erreurs (bus entre autres): pathétique.
Je ne vendrais pas la peau de l'ours cependant.

J'ai eu dans ma boîte aux lettres un tract hallucinant intitulé: Ca fra pire!
Je ne sais pas d'où vient le conseiller en com qui a pondu ça: un ton a la fakir (en version naze bien sur), des pseudos caricatures du concurrent et une glorificationt de GDR. Dans quel but GDR se tire une balle dans le pied?

Écrit par : wanabe | 13/03/2008

C'est que Mr De Robien ne soigne pas tellement son entourage, l'UMP en le soutenant lui a envoyé également ses militants, et je peux vous dire que le niveau ne vole pas bien haut, sceptique? un exemple?
voilà: http://sullivan-jovelin.hautetfort.com/ Je vous laisse admirer le style de ce militant UMP, plus une géne qu'une aide pour Gillou, chacune de ses interventions sur son forum ou sur son blog (il est très actif sur energies2008) est une vrai cata de niaiserie et de léchage de f***...
Vous comprenez mieux maintenant? c'est neu² à Sarkozyland et Cie, il fût un temps ou Gillou savait s'entourer, un temps ou Gillou n'était pas UMP!

Écrit par : Mail.Art80 | 13/03/2008

Comme en 1981, des communistes vont pratiquer "le vote révolutionnaire",
le vote ROBIEN.
Les amis de M GREMETZ donnent cette consigne et ils indiquent que les socialistes se maintiennent contre des maires communistes sortants arrivés en tête au premier tour en SEINE ST DENIS!

Écrit par : THEVENIAUD | 13/03/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu