Avertir le modérateur

04/03/2008

De Robien et Demailly, les grands travaux à Amiens ?

a57df1922fc3e952140d694f3281c11a.jpg

Les grands chantiers réalisés à Amiens, par Gilles de Robien, sont un des grands thèmes de cette campagne.

Deux thèses opposent entre les deux candidats (pour plus de détails, consultez leurs sites et brochures) :

Gilles de Robien veut donner une envergure européenne à Amiens, tout comme, il disait qu’une ville n’était pas une ville s’il n’y avait pas une FNAC et un Zénith.

Il veut donc faire du quartier de la gare, un quartier du tertiaire  avec une importante priorité aux métiers d’avenir type informatique.

Il veut faire de nombreux chantiers favorisant cette vision du devenir d’Amiens. Il souhaite hisser au rang des grandes villes françaises voire européennes Amiens.

Gilles Demailly est assez modéré dans ses plaquettes sur le sujet des travaux. Il veut créer un nouveau quartier autour du pôle universitaire à la citadelle, par contre, des photos dans sa plaquette  sur la verrière, les résidences au pied de la cathédrale et d’une affichette « Investissons dans l’humain. Stop au béton » montrent qu’il souhaite temporiser voir arrêter les « grands travaux », pour se consacrer plus au quotidien des amiénois.

Pour les travaux, en cours, ils doivent être terminés et tout marché signé doit être honoré, cela peut paraître une évidence mais vu les arguments de certaines listes, il est bon de le rappeler.

Les Amiénois sont très mécontents des travaux car ils ont été mal gérés au niveau du planning, la multiplication des chantiers, l’inorganisation de la circulation pendant la durée des travaux, le sentiment que la précipitation de la réalisation des travaux avant les élections avait plus d’importance que la vie quotidienne des amiénois.

Les amiénois sont exaspérés par les embouteillages et ont le sentiment que rien ne va changer, pour l’avenir, les barricades de ferraille étant de fait remplacées par des trottoirs et le centre ville devient difficile d’accès.

Ce mécontentement ira-t-il jusqu’à un vote de protestation ?

En fait, il y a une vision sur le long terme et une vision plus dans l’immédiat.

Tout est question de priorités, faut-il travailler sur le long terme avec un espoir de créer une espèce de Silicon Valley ? ou au contraire faut-il se consacrer dans l’immédiat à l’amélioration de la ville, sans oublier le futur : lequel ? Gilles de Robien voit un futur sur les professions d’avenir dans l’informatique, les réseaux, Internet…, Gilles Demailly voit plus l’avenir vers les « produits locaux », c'est-à-dire profiter que nous sommes au cœur d’une région agricole qui a un rôle à tenir sur la biodiversité.

N’y a-t-il pas des priorités ? : il faudrait un débat – les Amiénois auront l’occasion de trancher ces deux thèses, en votant ce dimanche.

Blaise.

Les autres listes peuvent poster dans les commentaires leurs opinions.

Le site est ouvert à tous mais il n’est pas possible pour des raisons de temps de traiter les avis de toutes les listes.

 

Commentaires

Lol! A propos de De Robien, est-ce que certains d'entre-vous se rappele de la banderole sur la façade d'Amiens2 ou De Robien s'imaginer la Sillicon Valley d'Amiens.
Quelques années après, le quartier de la gare ne s'est pas transformé en un quartier d'affaire.
Heureusement qu'il y a eu un clash dans l'informatique, De robien à revu à la baisse ses ambitions communes avec son ami Mezin, qui lui en passant, à fait une erreur monumentale avec son fameux susinet.
Vous vous rappelez, ça devez être le truc qui devait le free ou le club internet des picards, aujourd'hui, beaucoup de communes de la Somme n'ont même pas l'ADSL, alors que Susinet à avaler des millions de francs de nos poches (via le conseil général, le conseil régional d'avant 2004, la ville d'amiens et même amiens metropole), des millions qui n'ont pas était dépensé au profits des contribuables du département.

Écrit par : Nevada80 | 04/03/2008

Mon bien cher Blaise,
Gilles de Robien, c’est des travaux, dix fois plus de travaux, c’est lui même qui le dit. Des travaux, il en faut pour moderniser une ville. Mais en concertation avec ses habitants. C’est la démarche de Gilles Demailly. Celle de GDR, c’est un catalogue la Redoute, où nous n’avons même pas le choix des travaux, et encore moins des coûts. C’est comme ça et pas autrement ! Ce type de comportement est à bannir. J’ai voté pour GDR les élections précédentes. Je ne voterai pas pour lui cette fois-ci. S’il est réélu, ce que je ne pense pas, les Amiénois le regretterons, car la mégalomanie d’un homme, peut conduire à des catastrophes, comme l’est la verrière de la gare.
Je voterai pour Gilles Demailly dès le premier tour.

Écrit par : MAI07 | 04/03/2008

GDR, ce sont des travaux, discutables, contestables, mais qui sont là et qui reconfigurent malgré tout Amiens, dans une vision du futur à long terme, qui se confronte aux besoins de tous les jours.
Dans les entreprises, ce sont des investissements.
Mais rien n'est parfait en ce bas monde.
Demailly, les promesse de concertation sont des promesses...
Nous savons tous que ces dernières n'engagent que celles et ceux qui les écoutent.
Non pas que GD ne les respectera pas, mais bien souvent la dure réalité rappelle à l'ordre.
Mitterrand, Chirac, et un certain Sarko..

Écrit par : decu | 04/03/2008

Adé Blaise
avant de faire des travaux au-dessus, il aurait mieux valu assurer le sous sol amienois, canalisation d'eau, egout , enfin avoir l'assurance d'un sous sol sain MAIS bon voila, GDR prefere le big bling bling !!!
RESULTAT dans moins de 5 ans c'est rebelotte les travaux avec des rues défoncées parceque les canalisations ont pété
exemple: rue de la république avec en moyenne plus d'une vingtaine d'intervention des services de l'eau en moins d un an !!!
;-) et la ce n'est pas une réaction humoristique à ton avant dernier post Blaise, (c'etait marrant le coup de neuilly journal non?) c'est la réalité à amiens .

Écrit par : passepartout | 05/03/2008

Combien de millions d'Euros ont servi les copains architectes de De Robien, au détriment, du rôle de services public que doit la mairie d'Amiens ?
Combien de choses ont était faite et qui ne sont pas des priorités pour les amienois.
Oui De Robien préfère les architectures, alors que beaucoup d'amienois attendent des logements.
La verrière, la pietonnisation de Noyon n'est pas une priorité, car ce fut une priorité à De Robien et son ami Vasconi, car rappelez-vous, à l'origine, cette verrière n'a pas fait l'unamité du conseil municipal, mais elle l'a était imposé, cette verrière ne fait même pas le choix des amienois, mais la complicité du Courrier Picard et de l'Union tente de nous faire montrer le contraire en faisant des interviews auprès des militants convaincu de l'UMP et de l'UNI.

Écrit par : Nevada80 | 05/03/2008

@ nevada80

"Lol! A propos de De Robien, est-ce que certains d'entre-vous se rappele de la banderole sur la façade d'Amiens2 ou De Robien s'imaginer la Sillicon Valley d'Amiens."

oui et aussi un concert de 600000 personnes ou un truc dans le genre!!
sillicon valley c'été pas pour le centre mais le pole jules verne :D
et pour le concert les premieres dates du zenith c'est M Pokora et compagnie :D

Écrit par : J.Jourdin | 07/03/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu