Avertir le modérateur

27/02/2008

De Robien Demailly Leflot-Savain: campagne minimaliste !

173007cacac14a791133337c1ca1914c.jpg

Cette campagne municipale est un peu minimaliste. Je ne veux pas parler des moyens matériels mis en œuvre par les candidats mais du ton général.

Le Courrier Picard tente de donner des informations sur cette campagne mais c’est un peu plat, car la campagne est plate !

Bien évidement, les moyens financiers et en hommes sont très différents entre ces trois candidats.

Gilles de Robien, présent depuis 18 ans, connu comme ministre etc. n’a pas besoin de se faire connaître (certaines mauvaises langues pourraient même dire que son problème est même de se faire un peu oublier), Gilles Demailly a certainement réussi à développer son image personnelle, malheureusement, il est seul. Seul car son équipe est composée de personnalités trop connues des amiénois, des PS du congrès d’Epinay ! ou au contraire des nouvelles têtes dont on ne sait rien.

Madame Leflot et ses quelques bédouins ne peut espérer atteindre le charisme d’un François Bayrou.

Alors la campagne (pour tous les candidats cités), c’est du porte à porte (qui peut encore être convaincu par le porte à porte en 2008 ?) – c’est agaçant ces « colporteurs » !

Les prospectus, comme à l’habitude, un « catalogue de la Redoute » !

Evidement, une campagne municipale surtout à Amiens, ne peut espérer avoir un retour médiatique important – si nous avions eu, comme annoncé à une certaine époque, un duel de Robien – Peillon, au niveau médiatique les choses auraient été différentes !

C’est tristounet !

Encore quinze jours mais je ne crois plus au miracle !

Si les candidats veulent donner une contribution ou une interview, qu’ils me contactent sur blaise-lafleurOhotmail.fr (le O est à remplacer par @ sinon envahi de spams,merci)

Blaise.

Commentaires

Envers la liste de Demailly, tu exagère, que certain ne soit pas connu, c'est normal, ça fait 19ans qu'on nous abreuves de gens de droite, même le JDA évite de mettre des gens de Gauche dans leur torchon.

Justement, Si on souhaite changer d'équipe, il faut passer par du sang neuf et accorder une confiance aux renouvellements des executifs de la mairie.

Quant on regarde la liste Robien, c'est encore et toujours les mêmes.

Mais ce qui m'amuse, dans les retros de De Robien, les fameux avant/après, la verdure à laisser place au béton.

Mais avec tant de construction qui ont couté cher à la ville, De Robien aurait pu construire autant de crèches, réhabilité ou reconstruire de nouvelle écoles primaires et maternelles, car sur ce plan, les écoles d'Amiens ne sont plus tellement au norme et ce n'est pas un coup de peinture qui masquera l'état pitoyable de nos écoles (construite entre 1948 et 1975).
Pour donner un ordre d'idée, comment voulez-vous qu'il y ai des ordinateurs dans les salles de cours, les salles de cours ne sont pas équipé en prise ethernet ou encore, les compteurs EDF disjoncte dès qu'il y a plus de 4 ou 5 ordinateurs qui tournent en même temps.

C'est un peintre de chez Appli qui vous le dit ;-)
Un peintre outré que De Robien a de l'argent pour une affreuse verrière et qu'il ne fait aucun efforts pour les écoles d'Amiens ou la petite enfance.

Phil

Écrit par : Nevada80 | 28/02/2008

Un calcul
La verrière c'est 3 crèches qui aurait pu être construite ou une école pour 250 enfants

Écrit par : Nevada80 | 28/02/2008

Adé blaise
Rhoooo Peillon-Robien, pourquoi pas Robien-Grmtz ...
perso je préfère Demailly-Robien, ça a le merite de montrer qu'il existe, à Amiens, une sérieuse opposition à GdR et que l'issue de la confrontation ne sera ni récupérée, ni truquée.
Les amiénois ont souvent eu le "nez creux", pendant longtemps Amiens a été une ville test, et ces élections vont montrer à quel point ils sont capables de se serrer les coudes et de faire une ville à leur image.

En aparté, je comprends bien l'importance que les annonces google peuvent avoir, mais n'as tu pas remarqué une certaine redondance dans les offres commerciales aléatoirement affichées sur ton blog ;-) ?
N'est-il pas le temps qu'Amiens ne soit plus associée principalement aux mots clefs Robien-defiscalisation mais plutôt Recherche-culture-mixité sociale ou ce que tu voudras d'autre...

Écrit par : Passepartout | 28/02/2008

@passepartout

les annonces google sont gérées par des robots et lorsqu'ils captent le "mot de robien" partent sur l'immobilier
de même Modem fait partir sur les modems informatiques!!
Peut-être un jour Demailly sera une "référence google", à ce sujet les sites ou blogs des candidats sont assez mal référencés notamment sur google qui est un important moteur de recherches!

Écrit par : Blaise | 28/02/2008

Vous êtes comme de nombreux politiques, vous ne connaissez aucun dossier!
L'investissement pour une crèche est financé à 80% par la CAF.
Ph. THEVENIAUD

Écrit par : A nevada | 28/02/2008

A propos des prochaines élections municipales, je voudrais vous faire
partager ma réaction de citoyen sur la brochure de 40 pages du maire
sortant d'Amiens.
Qui va la lire ?
Personne, si ce n'est quelques électeurs (trices) qui ont le temps et qui
sont particuliérement intéressés par la chose publique.
Cette action de communication va t'elle desservir "mon parti c'est Amiens"
?
Je ne le crois pas, car pour une grande partie de nos concitoyens, cette
plaquette va témoigner du sérieux de l'équipe en place qui n'a pas hésité
à lister par quartier, les engagements tenus et les promesses pour le
moindre aménagement, le tout agrémenté de multiples photos illustrant les
axes forts (une ville plus juste, plus solidaire, durable, respectueuse de
son environnement et attractive) de la politique municipale qui sera menée
durant le prochain mandat.
Devant cet étalage d'actions, certains vont estimer que décidément la
municipalité est hyper active et donc efficace et qu'on ne peut que
continuer à lui faire confiance.
Mais d'autres pourront penser qu'on a voulu par le rappel des résultats
obtenus et sous l'avalanche des propositions "noyer" le poisson et éviter
ainsi d'exposer la ligne politique suivie par l'actuelle majorité du
conseil municipal.
Plus de transparence et donc de respect des administrés aurait conduit à
lister les besoins prioritaires des amiénois(es) et à rappeler les grandes
lignes qui ont été retenues suite aux débats d'orientation budgétaire du
conseil municipal afin que les électeurs puissent se faire une idée plus
juste sur les choix adoptés dans le cadre de la gestion municipale.
Il est encore temps de hausser d'un niveau le débat politique.

Écrit par : citoyen lambda | 28/02/2008

Mon Bien cher Blaise,
On ne peut pas tout avoir : des gens connus ou méconnus. Peu connaissait la liste GDR en 89. par contre, en 2008, nous en connaissons une bonne trentaine qui sont encore en mandat. Cela me suffit, j’ai déjà donné.
Je viens de visiter le site de GDR. En première page, le maire sortant et le dernier stalinien de France Maxime Gremetz, la main sur l’épaule ! Franchement cela est inadmissible pour beaucoup d’Amiénois de droite ou de gauche. Copain comme cochons …..Personne n’y croit.
Mais quand je lis qu’entre 2002 et 2008, il y a eu 0,00% d’augmentation des impôts locaux à Amiens et Amiens Métropole, là j’appelle ça de la campagne mensongère. Nous devrions tous renvoyer nos feuilles d’impôts de 2002 à 2007 à GDR. Lui et son équipe ont tout à fait le droit de répondre aux observations des autres listes, mais diable, qu’ils argumentent sans mentir. La ficelle est beaucoup trop grosse

Écrit par : MAI07 | 28/02/2008

A Ph. THEVENIAUD

Ca n'empeche, Gilles De Robien n'a rien fait pour aider la CAF.

Beaucoup d'Amienois et surtout amienoise aurait était plus heureux de voir ses impots à la construction de crèche que de voir une plateforme pétrolière de la feraille et du béton sur la place de la Gare.
Une verrière qui n'a aucune utilité, alors que les amienoises ont besoin de crèche.
La CAF n'a pas qu'Amiens à géré, les institutions comme les mairies, le conseil général peuvent très bien aider la CAF à ouvrir des crèches rapidement.

Écrit par : Nevada80 | 29/02/2008

Je précise à MAIO7 que la campagne de la droite sur la fiscalité n'est pas trop mensongère puisque les taux du foncier bâti et de la taxe d'habitation n'ont pas changé depuis 2000, année à laquelle je suis remonté. Pour la taxe professionnelle, je l'ignore, par contre la taxe d'enlévement des ordures ménagères a été multipliée par 3 pendant cette même période.
Je pense que le maire est plus critiquable sur l'utilisation qu'il fait de l'argent public que sur sa perception.

Écrit par : citoyen lambda | 01/03/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu