Avertir le modérateur

27/01/2008

De Robien sauvé par Alain Gest ?

f5167d944ae5624f44901360066d527d.jpg

En annonçant qu’il ne serait pas candidat aux municipales, ni à Amiens, ni ailleurs, Alain Gest sauve les chances de Gilles de Robien d’être élu.

Parmi ses handicaps : ancien ministre chiraquien, partisan des radars fixes et son amour pour la méthode syllabique, sarkozyste de la dernière heure, ses grands travaux etc., il aurait été très gravement mal à l’aise si l’UMP avait été omniprésent sur la liste avec le responsable départemental de l’UMP sur sa liste.

S’il a été élu à Amiens à différents mandats : député, maire, c’est parce qu’il était UDF.

De plus, par certaines de ses positions personnelles : sur les 35 heures dont il est un des pères même si sa méthode était très différente de celle de Martine Aubry, sur les sans-papiers, lors des événements du Pigeonnier pour éviter des affrontements frontaux avec les forces de l’ordre ont donné de lui l’image d’un homme ouvert, une espèce de « force tranquille ».

Un durcissement très UMP avec la chute de confiance du président et la venue d’Alain Gest (même s’il est plus amiénois que beaucoup d’amiénois) auraient fait fuir une partie de son électorat.

Arrivera-t-il à faire oublier aux amiénois toutes ses erreurs ? Résultats en mars !

Blaise.

Commentaires

Mon bien cher Blaise,

De retour après une absence pour déplacement professionnel, j’ai toujours plaisir à parcourir ton site.
Tu viens d’annoncer la non participation d’Alain Gest aux municipales. Sincèrement les Amiénois s’en moquent. Qui est maire actuellement ? GDR peut s’en féliciter s’il trouve le député encombrant, mais à entendre de nombreux amis, c’est bien le maire sortant qui traîne un bilan municipal catastrophique (je parle du 3ème). Un ami hôtelier, dont l’établissement est proche de la gare m’a montré son livre d’or. 80% des remarques des clients concernent la place de la gare et sa verrière. Une catastrophe pour la totalité des clients qui eux n’habitent pas Amiens. Comment a-t-on pu laisser construire une telle horreur disent-ils tous en résumé. A voir absolument (le livre bien sur ) ! Les transports sont dans un état total de désorganisation : c’est de l’improvisation. Les chauffeurs ne savent pas le jour même de leur service le parcours qui leur est réservé. Les travaux, une course folle pour qu’ils soient terminés le jour du premier tour des élections. Et ce n’est pas Gest le responsable ! Je pense que cette histoire est fabriquée depuis le début. Non, ce qui peut être inquiétant pour GDR, c’est la liste MODEM….

Écrit par : MAI07 | 27/01/2008

@ mai07

merci de votre contribution - je ne suis pas un partisan des sondages à tout crin mais les derniers sondages amiénois donnaient 5% au Modem et leur tête de liste est peu connue voire inconnue des amiénois? ne pensez-vous pas que nous allons vers un duel entre les deux Gilles? et que le Modem aura un rôle limité voire inéxistant? (je parle pour la situation à Amiens évidement à Paris les choses seront différentes).

Écrit par : blaise | 27/01/2008

Il laisse même un mandat avec une belle désorganisation des transports en commun d'Amiens, le résultats est encore moins d'usagers.
Le fait de faire passer les bus sur la petite ceinture de la ville ne donnent pls envie d'aller en ville, et je ne vous parle pas des personnes agées.
Mr De Robien ne donnent pas l'envie de prendre le bus pour aller en centre-ville, il donne plutôt l'envie de prendre la voiture, lui qui voulait réduire la place de la voiture à Amiens, résultat c'est raté.

Écrit par : Nevada80 | 27/01/2008

Blaise,
on voit bien que sur Amiens, de Robien est usé par le pouvoir et perd la réalité des choses.
Il a tellement peur et n'assume pas le fait qu'il est clairement à droite avec sarkozy et gest.
Il a tellement peur qu'il renvoie son ami Gest chez lui.
Il a tellement peur qu'il fait croire qu'il est sans étiquette et veut débaucher, comme sarkozy, à gauche (PS) et au centre (MoDem).
Il a tellement peur qu'il essaie de détruire le MoDem sur Amiens car le MoDem représente une position centrale, qui correspond à la sensibilité des amiénois. La gauche essaie également de détruire le MoDem.
Il a tellement peur qu'il manipule les amiénois.
Il a tellement peur qu'il est obligé depuis des années de faire une surdose de communication et cela payé par nos impôts.
Il a tellement peur qu'il fait croire aujourd'hui qu'il s'inquiète de l'avenir des salariés de Good-Year/Dunlop.

Alors quand un parti, le MoDem, dérange et fait peur, c'est qu'il est une bonne solution.
Heureusement les amiénois ne sont pas dupes. Vivement que cela change.

Écrit par : De Robien usé par le pouvoir | 28/01/2008

"S’il a été élu à Amiens à différents mandats : député, maire, c’est parce qu’il était UDF."
Oui mais depuis 6 ans, il est carrément allé à droite avec l'UMP. Et sur Amiens, cela lui a fait perdre la réalité du terrain. Pour lui, il n'y a plus que l'argent, la sur-communication et des immenses chantiers non utiles aux amiénois. Il ne voit que sa propre notoriété. Il a complètement oublié les amiénois et gaspille inutilement notre argent.
Je suis contre cette attitude qui, venant de lui, ne veut rien dire à part manipuler et tromper les amiénois.

Aujourd'hui, même s'il a viré Gest de sa liste, il veut faire du sarkozisme sur Amiens. Si c'est lui qui passe, cela promet pour tous les amiénois, pour notre vie de tous les jours, pour nos impôts et donc notre pouvoir d'achat.
L'état après les élections municipales prévoit de nouvelles taxes, de nouveaux impôts. De Robien (et son équipe), lui, prévoit d'augmenter nos impôts en 2009, mais bien sûr, il ne peut pas l'annoncer publiquement.

Cela suffit. Nous allons droit dans le mur avec lui et beaucoup d'amiénois (jeunes et moins jeunes) vont se retrouver encore plus dans la misère.

Les amiénois veulent retrouver leurs véritables racines, à savoir une position politique plutôt centrale sur Amiens.
Les amiénois attendent une nouvelle génération politique, de nouveaux visages et ne veulent plus de ce clivage droite/gauche qui nuit tant à Amiens et à la France.
Et aujourd'hui, je suis heureuse d'apprendre qu'il y ait une liste MoDem sur Amiens.
Françoise

Écrit par : Heureuse d'apprendre qu'il y a une liste Modem sur Amiens | 28/01/2008

De Robien avec ou sans Gest, cela ne changera rien.
Amiens a toujours été au centre mais de Robien et son équipe ont complètement basculé à droite avec l'UMP durant leur dernier mandat municipal. C'est l'argent pour l'argent et tout pour la notoriété de de robien.
Je préfère que l'argent serve pour le bien des amiénois et ne soit pas gaspillé inutilement.

J'étais UDF et j'ai voté Bayrou à la présidentielle. Et pour moi c'est lui qui incarne vraiment le centre et la démocratie à travers le MoDem.
Que de Robien joue le "sans étiquette", cela fait rigoler tout le monde. C'est vraiment prendre les amiénois pour des imbéciles. Personne n'y croit et tout le monde voit bien qu'il ne pense qu'à son propre intérêt.

Quand je regarde amiens depuis 6 ans, cela n'est pas possible. Les amiénois n'ont jamais voulu ces immenses gachis. Les amiénois et les amiénoises sont en train de perdre leur identité.

Moi aussi je souhaite pour le bien des amiénois et des amiénoises, que le MoDem prenne la ville en main.

Bonne chance et bon courage au MoDem sur Amiens.
Thérèse d'Amiens

Écrit par : Modem : pour le bien des amiénois et des amiénoises | 29/01/2008

Mon bien cher Blaise,

Bien malin peut dire qui remportera les prochaines municipales. Personnellement j’attends les programmes des candidats. Par contre je suis persuadé qu’il y aura deux tours, puisque je ne vois pas comment GDR pourrais l’emporter au premier. Et c’est là le nœud du problème pour lui. Comment pourra-t-il franchir le palier des 50% au second tour s’il ne le franchit pas au premier ? Il faudrait une alliance MODEM- GDR pour cela, car je suis persuadé que le parti de Bayrou devrait au moins faire 5 à 10% des voix. D’où l’inquiétude du maire sortant….. Autre paramètre à prendre en compte : la politisation des municipales. Dès que les Amiénois parlent pouvoir d’achat, ils pensent Sarkosy, et naturellement aussi le soutien de GDR à ce dernier. Ils n’oublient pas le passage de GDR dans les ministères parisiens, son absence du terrain amiénois pendant cinq ans, d’où le sentiment d’avoir été ‘délaissés’ pendant cette période, et aussi, il faut le dire, le rendent responsable de la pagaille actuelle dans la ville. En politique, les choses peuvent aller très vite. N’oublions pas qu’Amiens est une ville qui vote à gauche pour les élections nationales, à droite pour les municipales, c’est à dire pour les hommes et femmes d’une liste. Mais tout ceci peut changer rapidement. A bientôt !

Écrit par : MAI 07 | 29/01/2008

Effectivement personne ne peut dire qui gagnera les élections municipales.
Peut-être que de robien ou demailly demanderont à se joindre à la liste du Modem !
Peut-être que le Modem se maintiendra seul au second tour !
S'il gagne, la droite de de robien avec le soutien de l'UMP et donc de sarkozy est en train de préparer des lendemains difficiles pour les amiénois.
Comment de robien peut-il être crédible quand il dépense 80 000 euros pour les voeux de la nouvelle année ? C'est avec notre argent, nos impôts et le simple amiénois ne peut même pas y aller. C'est honteux toutes ces dépenses, alors que tant de personnes n'arrivent pas à boucler leur fin de mois. Et cet exemple n'en est qu'un tout petit par rapport aux énormes gâchis réalisés dans des chantiers sur Amiens et qui ne servent à rien.
Allez expliquer ces dépenses aux salariés de Goodyear/Dunlop qui vont perdre leur emploi ! Cet argent gaspillé aurait pu servir à autre chose et à faire venir d'autres entreprises et à réaliser des chantiers utiles aux amiénois !
La droite de de robien me déçoit beaucoup.
Après y avoir bien réfléchi, je préfère pour les élections me tourner vers le centre comme beaucoup d'autres amiénois.

Écrit par : Vivement que cela change ! | 29/01/2008

Allez Bayrou t'es le meilleur!!!

Écrit par : yvonne | 30/01/2008

Enfin une bonne nouvelle: Alain Gest ne se présente pas aux municipales. GDR a du faire preuve de beaucoup de diplomatie pour expliquer à Gest que sa présence risquait de lui faire perdre les élections. Imaginez-vous Gest élu, adjoint chargé de la communication. Première mesure: il change le logo de la ville comme il le fit pour le département.

Écrit par : planche à clous | 01/02/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu